Edition 2004

Baliser la citoyenneté à l'ère des réseaux

Un peu d'espoir et d'optimisme



Lundi 8 mars 2004 - que vous soyez agent public, enseignant, éducateur, assistant social, simple citoyen... ou que vous soyez acteur de l’Internet participatif, associatif, éducatif, non marchand, public, de Wallonie, de Belgique et même d’ailleurs, bienvenue aux IIIe Rencontres wallonnes de l'Internet citoyen. Cette journée est vôtre. Les Rencontres s'inscriront dans un dynamique transfrontalière et auront l'honneur de recevoir M. Jean-Claude Van Cauwenberghe ministre-président de la Région wallonne.


Baliser la citoyenneté à l'ère des réseaux

De l'espoir et du volontarisme

Fracture numérique, fossé digital, digital devide, e-exclusion, inégalité technologique... autant d'expressions que nous avons utiliées, propagées au fil des années. Nous redoutions, à juste titre, l'émergence d'une inégalité supplémentaire qui exclue encore plus nos concitoyens "à la marge" et prive d'autres parties de la population de l'accès à la société de la connaissance. Le risque était bien réel (et la fracture n'est déjà plus virtuelle), mais n'est-ce pas une vision trop simpliste, trop réductrice?

L'émergence de toute innovation est naturellement potentiellement dangereuse, mais elle peut être également synonyme d'opportunité à saisir. Le temps des pionniers isolés de la fin des années 90 est aujourd'hui révolu. Dans notre petite région et notre petit pays, la diffusion d'Internet n'est plus l'apanage de quelques dizaines de "spécialistes", mais est devenue une activité de plus en plus prégnante de centaines d'associations, organismes publics, collectivités éducatives. Les intiatives se multiplient aussi sur le terrain et les pouvoirs publics ont aujourd'hui saisi l'enjeu majeur que signifie l'accès pour tous à la société de l'information.

Comme organisateurs des ReWICs, nous souhaitons dès lors faire souffler un (petit) vent d'optimisme. Ne nous limitons plus aux constats mais passons à l'action, ensemble, et regardons Internet non plus seulement comme facteur d'exclusion, mais aussi comme opportunité d'inclusion.

Le principe de la journée

Les ReWICs sont bâties comme un Forum. Sous le slogan s’informer, échanger, coopérer, la journée est conçue pour être appropriée par les participants.
La journée fonctionne autour de 3 grandes séries d’activités :
  • 4 groupes d’ateliers thématiques qui découperont l’emploi du temps de la journée;
  • entre les ateliers, une vingtaine de conférences, tables rondes et démonstrations transversales sur les sujets le plus divers,
  • enfin une trentaine d’exposants non-marchands.

Historique

Les Rencontres de l’Internet citoyen ont été organisées pour la première fois en 2001, par Technofutur 3 et la Ville de Charleroi. Le succès de cette Ire édition (plus de 200 participants) a conduit à renouveler l’expérience, sous un nouveau label "Rencontres Wallonnes de l’Internet Citoyen" en 2003, dénomination qui avait pour ambition de traduire une dynamique renforcée. Ce fut l’occasion à près de 500 personnes de se réunir.

Ces Rencontres avaient été consécutives à une action menée dans le domaine de l’Internet non marchand, à travers l’organisation de cycles de formation pour gestionnaires et animateurs d’espaces publics numériques ainsi qu’à travers l’édition d’une étude visant à sensibiliser les pouvoirs publics et les partis politiques à cette thématique (epn-wallonie-technofutur3.be.

Des Rencontres wallonnes ouvertes sur la Francophonie

Ce n'est pas par réflexe identitaire que l'adjectif "wallonnes" est venu qualifier ces Rencontres citoyennes. Par définition, nous croyons à l'ouverture, à l'échange, à la mutualisation. Ceci étant, nous pensions que nous ne pouvions pas faire abstraction de la réalité socio-économique de la Région. Nous pensions aussi qu'il importait de donner confiance aux acteurs de terrain qui, à défaut de communiquer, n'en étaient pas moins actifs.
Dès lors, bienvenue à tous, que vous veniez de Wallonie, de Bruxelles, de Flandre, du Luxembourg, de France, voire de plus loin.
Les ReWICs verront d'ailleurs la participation étroite de représentants d'Outre-Quiévrain qui ont été étroitement associés à la conception de la journée: Association des Villes Internet (F) ainsi que les villes de Tourcoing et de Brest.



Edition 2014 | Edition 2013 | Edition 2012 | Edition 2011 | Edition 2010 | Edition 2009 | Edition 2008 | Edition 2007 | Edition 2006 | Edition 2005 | Edition 2004 | Edition 2003