Edition 2005

Editorial



Des rencontres plus proches, plus directes, plus accessibles.


Editorial
Les Rencontres wallonnes de l’Internet citoyen (ReWICs) en seront, ce 21 mars 2005, à leur quatrième édition.

L’occasion de s’arrêter sur quelques anniversaires. Voici 35 ans, circulaient les premiers paquets de données sur le « réseau ». Il y a 15 ans, le Web prenait sa forme actuelle. Voici moins de dix ans, les technologies de l’information – dites nouvelles – commençaient à déferler sur nos sociétés occidentales à telle vitesse qu’elles en sont devenues un élément central, et non un simple phénomène.

2001-2005. Quatre rassemblements pour s’interroger sur les enjeux de l’Internet (de la société de la connaissance), réfléchir aux moyens de lutter contre la fracture numérique, mais aussi envisager comment exploiter les opportunités offertes par les technologies pour favoriser des stratégies d’inclusion des groupes marginaux de la société.

Les TIC ne sont en effet pas seulement constitutives d’innovation technologique, elles engendrent une véritable révolution sociétale, emportant autant de risques que d’opportunités nouvelles, comme le fut l’imprimerie ou le chemin de fer, avec leurs cortèges de mutations sociales et organisationnelles.

C’est pourquoi nous insistons sur la dimension collective et/ou « citoyennes » de ces Rencontres : nous avons l’ambition d’une appropriation sociale et démocratique des technologies de l'information et de la communication, tant par tous les corps sociaux intermédiaires que par les populations potentiellement exclues. L’optique est clairement de favoriser un élargissement de la vie démocratique et de la citoyenneté.

Les ReWICs se veulent, depuis le départ, un lieu et un moment pour relayer et vulgariser ce qui se fait et se pense, ici et ailleurs. Un moment d’information, de rencontre et d’échange. Un lieu d’échange d’expériences et de partage sur des utilisations novatrices des technologies.

A la différence de nos amis français des Rencontres d’Autrans auxquelles nous participons avec plaisir, les ReWICs sont peut-être moins en quête d'innovation dans les débats, mais se veulent davantage ouvertes aux non-experts. Point n’est besoin d’être spécialiste pour participer aux ReWICs. La passion, voire la simple curiosité suffisent.

Le concept des Rencontres évolue lui aussi lentement: une double consultation, en ligne et lors d’un atelier, a été organisée ces derniers mois et divers aménagements ont été apportés

La journée du 21 mars offrira ainsi quatre types d’activités, des plus pointues aux plus pragmatiques :

- des carrefours, lieux de débat entre orateurs d'horizons variés,

- des ateliers pratiques, pour appréhender le « comment-faire »,

- des « points sur… », micro-conférences thématiques,

- une quarantaine de stands d’associations, organisations, collectivités et entreprises offrant autant d’animations.

Il n’y aura plus de grands axes thématiques (e-gov, associations,…). Les participants seront invités à davantage s’impliquer dans la détermination de parcours individualisés (des suggestions sont certes proposées), au gré de leurs questions et besoins.

Certaines causes nous tiennent à cœur. Dès 2001, nous relayions l’approche intellectuelle de l’« e-inlusion ». Pendant 3 années nous avons plaidé inlassablement pour le lancement d’une politique publique d’espaces publics numériques.

En 2005, vous retrouverez naturellement les grandes questions du moment :
accès universel,
mise en place d’une administration électronique,
égalité face au service public,
lieux d’accès publics,
soutien au tissu associatif,
formation,
innovation dans les usages,…

Innovation de cette édition : les participants se verront offrir un CD contenant un paquet de logiciels libres de bureautique ou de création graphique, utilisables sur divers environnements : un petit pas pour démocratiser des applications intelligentes.

Plus de 600 participants sont attendus en 2005. Il va sans dire qu’un tel événement n’est rendu possible que par le travail et l’énergie de tous ceux qui oeuvrent au quotidien dans les TIC. Citons rapidement parmi eux : Wall-on-Line, la Direction générale des Pouvoirs locaux de la Région, l’Agence wallonne des Télécommunications, la Fête de l’Internet, le Forum Telecom, Esnet,…

Infos pratiques & inscriptions

La participation aux ReWICs est GRATUITE. Un site particulièrement complet est d’ailleurs à disposition des participants : www.rewics.be.

Davantage d’informations peuvent également être obtenues auprès de Technofutur3 qui organisent les ReWICs : avenue Mermoz 18 - Aéropole - 6041 Gosselies (Belgique) Tél. + 32(0)71 25 49 70 - Fax + 32(0)71 25 49 88 Mél : pierre.lelong@technofutur3.be.

Edition 2014 | Edition 2013 | Edition 2012 | Edition 2011 | Edition 2010 | Edition 2009 | Edition 2008 | Edition 2007 | Edition 2006 | Edition 2005 | Edition 2004 | Edition 2003